Présentation

Le Kawawateï, café culturel

yxmz_20160925001354--2

Le Kawawateï est une petite scène tremplin d’expression libre qui accueille aussi bien l’amateur que le professionnel. L’espace bar propose des produits locaux et biologiques dans un souci de respect de l’humain et de son environnement.

Le projet du Kawawateï est celui de :

– Proposer une scène de diffusion et un lieu tremplin pour les artistes

– Soutenir les nouvelles créations en mettant le lieu à disposition des artistes, soit pour leurs prestations artistiques soit pour leurs répétitions

– Défendre la diffusion des initiatives engagées ou qui, par le biais d’une parole, d’une composition artistique remettent en cause et questionnent

– Favoriser la rencontre et l’échange : le Kawawatei est un lieu où l’on joue en acoustique, la salle (qui a une capacité de 30 personnes assisses) permet un dialogue direct entre l’artiste et son public, l’ambiance est chaleureuse et intime favorisant la rencontre et la parole

– Être un lieu de coopération et de rencontre entre les cultures : dans une ville multiculturelle comme Marseille il est indispensable de trouver un lieu porte parole de la diversité

– S’établir comme un lieu d’expérimentation ou s’improvisent d’autres formes économiques en opposition à la logique dominante de profit et de libre compétition : ces formes alternatives se construisent en cohérence avec une vision sociale et solidaire du fait économique comme le sont la coproduction (travail en réseau) et la participation libre (encouragement de l’engagement personnel).

Côté pratique, comment ça marche ?

Le Kawawateï
27, rue de la Loubière
13006 MARSEILLE
Tél: 06.60.13.15.84 // contact@mains-libres.org

Heures d’ouverture du café: une heure avant concert. Fermeture à 23h30.

Participation libre au chapeau ou PAF // Adhésion obligatoire à prix libre.

Sur place, bar bio et produits locaux.

Partager sur Facebook :

Programme

 

kawa-banner


VENDREDI 1er ET SAMEDI 2 DECEMBRE 2017 à 21h00 / « L’homme semence » de  Violette Ailhaud, interprété par Julie Denisse et mis en musique par François Heim
Théâtre et musique (accordéon diatonique)

L’homme semence est un texte autobiographique, le témoignage saisissant d’une institutrice qui raconte comment, suite à la déportation  de tous les hommes de son village des Basses Alpes après le soulèvement républicain de 1851 , femmes et enfants vont se retrouver seuls et vivre en autarcie totale. Jusqu’au jour où arrive un homme…

Dans une langue crue libre sensuelle et en même temps extrêmement pudique et sensible, Violette Ailhaud  soulève des question politiques sur la république, l’engagement et la répression, mais elle parle avant tout du désir du plaisir et de l’amour et plus que tout de la liberté.

Tarif : 10€

Infos et réservation: contact@mains-libres.org / 06.60.13.15.84


 

Partager sur Facebook :